LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_150150int

 Bonjour

Vous souhaitez répondre à "l'interview" de la librairie des inconnus Cliquez ici et par retour du courrier nous vous adressons le formulaire. Aucun renseignement fourni ci-dessous pourra faire l'échange de mailing ou autre. Nous conservons de façon strictement confidentielle les coordonnées que vous nous transmettez!
Francine MUSQUIN DUGUE
 
INTERVIEWS

Benoît COUZI

08/04/2016 15:01:00
Vign_200X199_all

 

1/ La première question qui me vient à l'esprit est : Benoît COUZI ?

 

2/ Depuis quand écrivez-vous ?

            L’écriture fait partie de notre vie à tous, nous avons un stylo ou un ordinateur entre les mains très souvent au cours d’une journée et nous écrivons aujourd’hui bien plus qu’avant grâce aux messages que nous envoyons ou que nous postons. J’ai toujours écrit, longtemps de manière technique et professionnelle puis pour mon plaisir en créant un blog consacré à l’une de mes passions : le bricolage. Il semble que ma plume n’ait pas été trop mauvaise puisqu’elle a attiré l’attention des Editions Eyrolles qui m’ont commandé mon premier ouvrage que j’ai dédié à la transformation de vieilles pierres.

Après cette expérience très enrichissante car elle m’a offert mon premier contact avec le monde de l’édition, je n’ai eu de cesse de vouloir écrire ma première fiction qui est paru en 2015.

 

3/ Est-ce la première fois que vous éditez un ouvrage ?   

J’ai publié mon premier roman en 2015 intitulé « Comme des nains dans leurs mains » (Editions Edilivre). C’est le résultat d’une très longue enquête que j’ai menée jusqu’au cœur d’une prison française. J’ai tenté de dépeindre de la manière la plus réaliste possible, et de manière romancée, l’univers carcéral avec ce qu’il comporte de désespoirs, de violences et de résignations tels qu’ils m’ont été rapportés par les détenus que j’ai rencontrés.

Je viens de publier un nouveau roman « De raphia et de soie » (Editions Edilivre) qui est un polar psychologique.

 

4/ Quel est le conseil le plus important qu'on vous ait donné ?

On ne m’a pas spécialement donné de conseils pour l’écriture, j’écris de manière assez naturelle. Les relecteurs de mes ouvrages m’ont appris au fil de leurs travaux à réduire mes phrases ou à donner plus d’entrain à mes dialogues.

 

5/ Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ? 

J’écris très tôt dans la journée, il n’est pas rare de me trouver à ma table de travail à 6 heures du matin. J’écris tant que la fluidité est avec moi et je cesse dès que je sens que les mots ont du mal à venir. Certains jours j’écrirais des pages et d’autres quelques lignes qui seront déchirées le lendemain. Je n’ai pas de rituel particulier, ni café, ni cigarette et pas plus de musique dans le casque.

 

6/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Comme je vous l’ai dit mon premier roman est en fait le fruit d’un enquête que j’ai menée durant 6 mois dans une prison française en faisant parler des prisonniers sur leurs conditions de détention. L’inspiration principale de cette histoire m’est venue en découvrant que de nombreuses personnes conduisent leur voiture sans permis de conduire et qu’elles risquent chaque jour la prison.

 

7/ Comment construisez-vous vos personnages ?

Je les fais vivre avec moi, à mes côtés. A ma table de travail bien entendu mais également, tout au long de mon écriture, dans mes loisirs, au cœur de ma famille. Chacun est présent au cours de mes journées et ne disparaît qu’une fois le mot fin écrit sur la dernière page du roman.

En vivant ainsi 24 heures sur 24 avec eux, je les modèle à chaque fois que je sens qu’ils ne sont pas cohérents ou pas intéressants. J’augmente ainsi un trait de caractère ou j’en minimise un autre afin de les rendre plus crédibles.

 

8/ Vous identifiez-vous à eux ?

Non, mes personnages sont dans la fiction, moi j’écris la fiction. Ils m’accompagnent quotidiennement tout au long de mon écriture mais je reste neutre et éloigné d’eux afin de ne pas compromettre leur équilibre très instable tant que je n’ai pas trouvé leurs points forts et leurs faiblesses et que je ne les ai pas mis en balance.

 

9/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

Ecrire, voilà le maitre-mot. Celles et ceux qui ont une envie d’écrire doivent se lancer devant un ordinateur ou une feuille de papier. Je n’ai qu’un regret, avoir tant attendu pour assouvir ma passion et avoir perdu de longues années avant d’oser sortir mon stylo.

 

10/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Les grands auteurs classiques m’ont bercé : de Zola à Balzac en passant par Dumas. La littérature réaliste, celle qui décrit la société de l’écrivain, est celle qui m’intéresse le plus.

 

11/ Que lisez-vous-en ce moment ?

Je ne lis que très peu : pour éviter lorsque je n’écris pas de modeler ma future histoire en fonction d’une lecture et, lorsque j’écris, pour ne pas modifier mon style par le mimétisme dont nous sommes tous capables en lisant.

 

12/ Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?

« De raphia et de soie » (Editions Edilivre) est l’histoire d’un chef d’entreprise qui va être pris dans un tourbillon qui ne semble pas avoir de fin. La vie de Paul est organisée et planifiée comme le sont ses affaires à la tête de Progésis. Pourtant, tout bascule quand son bras droit lui annonce sa décision de le quitter sans préavis.
Notre équilibre est souvent bien précaire et ne tient qu’à quelques fils. Ceux qui maintiennent Paul vont lâcher les uns après les autres l’entraînant dans une chute vertigineuse. Son entourage ne saura pas le retenir et le regardera descendre, impuissant, de palier en palier.


13/ Où peut-on se le procurer ?

Il est disponible sur le site d’Edilivre (www.edilivre.com/catalog/product/view/id/739605/s/de-raphia-et-de-soie-benoit-couzi/#.VwPICU-LTIV) et pour vos lecteurs qui annonceront le code Librairie des Inconnus, il est disponible sur simple demande à benoit.couzi@hotmail.fr avec une réduction de 15%.

 

14/ Travaillez-vous de nouveaux projets ?

J’ai débuté l’écriture d’une saga depuis plusieurs mois maintenant. Il s’agit de l’histoire d’un couple qui, à la suite d’un évènement imprévu, va se lancer dans une aventure industrielle qui sera l’âme de leur famille durant plusieurs décennies. Cette histoire va s’étaler des années 50 aux années 2040, ce qui fera passer mes lecteurs du passé au futur.

 

15/ Avez-vous des dates d'événements à venir ?

Pas particulièrement, je dédicace mes ouvrages de manière régulière en librairies et dans les magasins Cultura.

 

16/ Où on peut suivre vos actualités ?

Sur mon blog : www.benoitcouzi-auteur.fr

Publié par lalibdesincos •   Ajouter un commentaire  0 commentaires





Tout droit réservé sur l’ensemble du site