LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_150150int

 Bonjour

Vous souhaitez répondre à "l'interview" de la librairie des inconnus Cliquez ici et par retour du courrier nous vous adressons le formulaire. Aucun renseignement fourni ci-dessous pourra faire l'échange de mailing ou autre. Nous conservons de façon strictement confidentielle les coordonnées que vous nous transmettez!
Francine MUSQUIN DUGUE
 
INTERVIEWS

BERNADETTE BOISSIE-DUBUS

15/01/2015 11:41:30
Vign_300300bd2_all

La première question qui me vient à l'esprit est : mais qui est  Bernadette Boissié Dubus?
Je suis écrivaine, j’habite à Vic la Gardiole dans l’Hérault. J’ai beaucop voyagé dans ma jeunesse puis je me suis consacrée à mes deux filles Amandine et Garance qui sont pour moi les plus belles œuvres de ma vie. Présidente d’une association d’écrivain depuis 2000 Clair de Plume. Nous avons créé une maison d’édition associative en 2010, Clairdeplume34 et une revue Gardiolarem qui ne paraît plus que sur Internet. Je suis actuellement à la retraite et je goûte enfin la vie. Je suis devenue un gourmet du temps qui passe. 

Depuis quand écrivez-vous ? 
Depuis 25 ans j’écris des romans, mais j’écrivais des poèmes dès mon enfance. 

Est-ce la première fois que vous éditez un ouvrage ?  
Non. Autrefois, je fabriquais mes livres moi-même avec l’aide de mon mari jusqu’à la création de clairdeplume34 en 2010

Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ? 
De mettre tout mon cœur dans mes écrits. 

Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ?  
J’écris le matin de bonne heure dans le silence. 

D'où puisez-vous votre inspiration ? 
Ah ! Grande question ! La plupart du temps dans ma tête. Cela dépend de ce que j’ai à dire. Quand j’écris un roman policier, c’est toujours pour parler d’un problème de société. Sinon, pour les romans d’aventure, je me laisse porter par les idées qui affluent. J’adore faire des recherches surtout historiques et j’aime mélanger le réel et l’imaginaire. 

Comment construisez-vous vos personnages ? 
En fait, je ne les construis pas. Ils naissent au fur et à mesure de l’histoire.  C’est un peu comme si je faisais leur rencontre. Je suis parfois surprise par mes héros !!!

Vous identifiez-vous à eux ? 
Souvent, oui.. Ils sont  toujours un petit  morceau de moi-même, le côté sombre de ma personnalité et le côté lumineux. Parfois, ils sont aussi ce que je déteste 

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?
D’écrire pour eux-mêmes, pas pour un public. C’est ainsi que le roman devient vivant. Si on écrit pour les autres, il y a forcément des lacunes. Il faut avoir quelque chose à dire sachant que le lecteur peut ne pas apprécier. Il ne faut surtout pas essayer de plaire à tout le monde. 

Quels sont vos auteurs préférés ? 
Barjavel. Camus, Bernard Weber, Umberto Ecco, Harlan Coben, Elisabeth Jones, Jean-Pierre Gattegno
Pour ne citer qu’eux car j’aime beaucoup, beaucoup d’auteurs. 
J’aime aussi des auteurs inconnus qu’on ne trouve pas en librairie.

Que lisez-vous en ce moment ? 
« Sans un mot » de Harlan Coben

Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?
Il s’agit d’un roman policier « l’ombre des prédateurs ». un thirller psychologique et en même temps un roman d’aventure axé sur les manipulations mentales des sectes. Une partie se passe en France à Montpellier, Frontignan et près de Saint Guilhem le Désert, l’autre partie au Niger car les sectes (reconnues comme telles) sévissent beaucoup en Afrique. 

Où peut-on se le procurer ?
Sur mon site ou dans certaines librairies.

Travaillez-vous de nouveaux projets ? 
Oui, un roman historico-fantastique. C’est un mot que j’ai inventé pour caractériser mes romans d’aventure. Toujours un mélange d’histoire et de fantastique paranormal. 
« Trous noirs à l’abbaye Saint Félix de Monceau ». Ce roman est presque fini. Ensuite, encore un roman policier 

Avez-vous des dates d'événements à venir ?
Ho ! il pleut des mots ! Tous les dimanches matins à Vic la Gardiole
Le 28 juillet à Palavas les Flots
21 septembre à l’abbaye Saint Félix pour présenter mon livre. 
Les Automn’halles de Sète au mois d’octobre

Où on peut suivre vos actualités ? 
Sur mon blog et celui de l’association, sur facebook, parfois par la presse locale et la revue sur Internet « Thau info » 

 

Nous remercions Bernadette Boissié-Dubus d'avoir accepté de nous consacrer un peu de son temps pour répondre à notre interview. (voir son carnet d'adresses)
Si vous aussi vous souhaitez être interviewé CLIQUEZ ICI


compteur internet

 

Publié par lalibdesincos •   Ajouter un commentaire  0 commentaires





Tout droit réservé sur l’ensemble du site