LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_150150int

 Bonjour

Vous souhaitez répondre à "l'interview" de la librairie des inconnus Cliquez ici et par retour du courrier nous vous adressons le formulaire. Aucun renseignement fourni ci-dessous pourra faire l'échange de mailing ou autre. Nous conservons de façon strictement confidentielle les coordonnées que vous nous transmettez!
Francine MUSQUIN DUGUE
 
INTERVIEWS

CÉLINE BERNARD

13/04/2015 07:06:15
Vign_CB_2601_2_all

 1/ La première question qui me vient à l'esprit est : mais qui est  Céline Bernard?

La question la plus simple est la plus redoutable. Je dirai : «une  transfuge » parce que je suis toujours en déséquilibre entre la perte et l'espoir.

2/ Depuis quand écrivez-vous ?

Dans mon premier souvenir conscient, je suis devant une feuille avec un crayon dans la main. J'ai 2 ans. Ensuite, j'ai gravé des messages pour les archéologues du futur, dans des murs en pisé, avec des brindilles. Mais c'est une autre histoire.

3/ Est ce la première fois que vous éditez un ouvrage ?

L'édition, c'est le versant visible de l'écriture. Quand je me suis lancée, j'ai édité une brève biographie artistique. Tomek Dziano, le fils prodigue, a été le premier livre que j'ai édité, par surprise.

4/ Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ait donné ?

« If you are going through hell, keep going » : un conseil de Churchill – ou alors « Get up, stand up » de B.M. Sinon, je ne vois pas.

5/ Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ?     

Par immersion. Depuis que j'écris pour gagner ma vie, je commence à comprendre l'expression « à corps perdu ». J'écris tant que je vois clair. Quand mes yeux sont brouillés, je vais dormir.

6/ D'où puisez-vous votre inspiration ?

Très clairement : dans les mots des autres.

Pour un peu qu'on écoute ce qui se dit, on découvre que les voisins ont une vie passionnante, malgré tous les efforts qu'ils font pour (se) le dissimuler.

7/ Comment construisez-vous vos personnages ?

La plupart du temps, j'essaie d'être très fidèle à la réalité de mes perceptions. En tant qu'écrivain(-fantôme), je fais beaucoup d'efforts pour ne surtout pas construire.

Juste transmettre.

8/ Vous identifiez-vous à eux ?

Je crois que la réalité qui nous entoure est un écho et un miroir de ce que nous sommes. Par conséquent, je suis d'une certaine manière ce que j'écris, et inversement... ce qui est très agréable, j'avoue.

9/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

« Keep writing » : écrire en permanence pour contrebalancer le discours préformaté ambiant, partager les paysages intérieurs, agrandir notre espace de liberté.

10/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Boris Vian, John Irving, Philipp K. Dick, Salman Rushdie.

11/ Que lisez-vous en ce moment ?

La Transparence des choses, de Vladimir Vladimirovitch Nabokov.

12/ Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?

C'est un ouvrage collectif, intitulé Vademecum.

En fait le titre est beaucoup plus  long :

Enseigner les langues vivantes aux élèves de 7 ans à 18 ans 

 vademecum pour le spécialiste - Accent sur l'anglais 

À l'école alternative de Lyon, les professeurs de langues vivantes avaient besoin de mettre en commun leurs pratiques et leurs réflexions, voire leurs idéaux.

À partir de là, des réunions hebdomadaires ont commencé, une sorte de five o'clock tea autour d'une école idéale.

J'ai rattrapé le projet au moment où les avancées commençaient à sortir du cadre initial. La publication de ce livre qui « pense autrement », out of the box, est une fierté pour moi.

(À ce propos, cet ouvrage est très contagieux ; par exemple, il a fait surgir l'anglais dans ma vie).

13/ Où peut-on se le procurer ?

Tout simplement via le blog dédié : http://languesplurielles.blogspot.fr/2015/02/apercu-du-vademecum-accent-sur-langlais.html

14/ Travaillez-vous de nouveaux projets ?

En ce moment, je travaille avec un agent de police qui écrit un polar. Je   prends en charge le côté littérature et lui, apporte ses idées.

Comme cette manière de procéder m'enchante littéralement, Je rédige en parallèle un petit atelier d'écriture portatif

Pour l'instant, je croise les doigts.

15/ Avez-vous des dates d'événements à venir ?

Pour les  sorties, je compte m'organiser plutôt avec le calendrier des salons de la Librairie des Inconnus, qui me représente parfaitement. Mon agenda, qui déborde de tâches pour la semaine à venir, attend patiemment d'être rempli pour la suite. Ce qui est sûr , c'est que je publierai très volontiers dans les événements/actualités des auteurs, dès que j'en aurai l'occasion !

16/ Où on peut suivre vos actualités ?

Pour l'instant, surtout sur Facebook, et du coup, sur la Librairie des Inconnus !


Carnet d'adresses de l'auteure


compteur
Publié par lalibdesincos •   Ajouter un commentaire  1 commentaires


Intéressantes bio express, dans laquelle les richesses sont bien présentes....
delaunay Posté le 19/09/2015 16:12:06



Tout droit réservé sur l’ensemble du site