LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_150150int

 Bonjour

Vous souhaitez répondre à "l'interview" de la librairie des inconnus Cliquez ici et par retour du courrier nous vous adressons le formulaire. Aucun renseignement fourni ci-dessous pourra faire l'échange de mailing ou autre. Nous conservons de façon strictement confidentielle les coordonnées que vous nous transmettez!
Francine MUSQUIN DUGUE
 
INTERVIEWS

JOCELYNE FROCHËN

05/11/2014 15:30:23
Vign_300300jf_all
 

La première question qui me vient à l'esprit est : Qui est Jocelyne FRÖCHEN?

Je suis née l’hiver 1954 en plein réveillon du jour de l’an bercée par le chant des feux d’artifice. J’ai vécu un pied à Paris et l’autre à Alger. J’ai toujours été en quête d’amour. J’aime profondément la vie. Je suis une combative avec au cœur un désir de fraternité et de solidarité. La tâche est dure mais je laboure inlassablement, quoique bien obligée de suspendre un peu le temps parfois, pour une grande respiration. Alors je pars me réfugier dans la forêt et le silence avec mon chien pour mettre entre parenthèses la civilisation et les tracas ou engagements habituels. Je suis une randonneuse. Marcher m’apaise. Je consacre bénévolement du temps dans un service de pédiatrie : visites, écoute des jeunes et de leur famille.  J’ai travaillé toute ma vie dans la communication et les arts. Mais je suis surtout consciente qu’aujourd’hui, il faut que je croque la pomme de la vie à pleines dents, car il en reste peu dans le panier alors je me consacre du temps.

Depuis quand écrivez-vous ? 

J’ai toujours aimé écrire mais je n’ai jamais imaginé écrire un livre et moins encore de le publier.
« Echos du Silence » est une première. J’ai décidé d’écrire suite à une promesse faite au personnage central de mon récit alors qu’il venait d’apprendre qu’il ne lui restait que peu de temps à vivre. Mon récit est donc authentique même si parfois certains pensent en début de lecture que c’est un roman, voire une fiction. Il m’a dit : « personne ne nous a jamais compris. »
Je lui ai répondu : « Je leur dirai ! » sans me rendre compte des conséquences de cet engagement.
Un jour je me suis mise devant une feuille blanche pour relater notre parcours atypique à nos proches. Ce n’est que bien plus tard, lorsque mon récit prit forme, que j’ai pensé que je pouvais rendre hommage à ce personnage hors du commun, au-delà du cercle restreint de la famille et des amis.  Alors j’ai envoyé mon manuscrit qui fut très vite accepté par un comité de lecture, puis édité en février 2013.

Est ce la première fois que vous éditez un ouvrage ?   
Oui c’est la première fois mais je n’ai rien écrit avant.

Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ? 

Je n’ai que mon expérience personnelle probablement  aussi atypique que mes personnages. 
« Jeter » toutes les idées sur le papier  sans penser à rien d’autre. Juste dire, laisser sa main noircir du papier. Il sera bien temps de structurer lorsque le contenu est posé.

Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ?  

Quand le désir d’écrire, de poursuivre, d’offrir, deviennent pressants. Dès que je trouve un fil pour continuer mon ouvrage, je le prends et je le déroule pour continuer de le tisser. Lorsque tout est posé, je prends du recule et j’y reviens avec un regard plus distant. Alors je commence à structurer, à remanier.Le jour où je prends la décision de livrer ce récit au public, je reprends de nouveau une respiration de plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Cette fois j’essaie de relire avec le regard d’une personne qui ne connaît pas l’histoire.  Je prends encore plus de distance.


D'où puisez-vous votre inspiration ? 
Mon livre est un témoignage. Je ne fait que transmettre l’histoire d’une vie.

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

D'écrire avec leur cœur, leur esprit sans se poser de question.  Prendre des respirations en passant à autre chose. Vacances, amis, sport….Puis y revenir. Mais dès qu’une idée traverse l’esprit, la noter sur un petit carnet. Pour ma part j’ai constaté qu’en prenant de la distance les idées continuaient de s’organiser, de mûrir même inconsciemment. Un livre c’est comme un enfant en gestation. Il continue de grandir même quant on est distrait par autre chose.


Quels sont vos auteurs préférés ? 
Thierry Cohen – Yasmina Khadra – David Foenkinos – Camus –Katherine Pancol etc….

Que lisez-vous en ce moment ? 
« Le fils » Michel Rostain

Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?
« Echos du Silence » C’est l’histoire un amour impossible qui se transforme en hymne à l’amour. Celui qui dure quels que soit les obstacles. Un homme qui est dans le monde tout en vivant dans un autre monde. Une femme qui aime et veut s’inscrire dans la réalité de ce monde et dans un quotidien tangible mais hors du commun. Une histoire qui met bas tous les stéréotypes.  De la passion, de la souffrance, de l’insouciance, des révoltes, des combats, et l’amour qui triomphe. 
Il tira sa révérence avec dignité en février 2010 en marquant les esprits autour de lui, même sur son lit d’hôpital et jusqu'à son dernier souffle. Jamais il ne parla de lui alors elle devint sa voix puisqu'elle était la seule à le connaître vraiment.

Où peut-on se le procurer ?
Sur internet à :
1/Jocelyne Fröchen « Echos du silence »,  « Mon Petit Editeur. »
Ou : chez l’éditeur
2/« Mon Petit Editeur »
15 rue des volontaires
75015 Paris en désignant le titre et le nom de l’auteur.
3/ Sur commande, dans n’importe quelle bonne librairie qui peut le commander.
Toujours mieux de commander  en format papier. 

Travaillez-vous de nouveaux projets ? 
Pas pour le moment. Ça viendra peut-être. 

Avez-vous des dates d'événements à venir ?
Actuellement non car on prépare de futurs salons et des dédicaces en librairie mais je n’ai pas encore les dates.

Où peut-on suivre vos actualités ? 
Sur internet à mon nom puis :
- Le choix des libraires
-Journal 20 mn
- dédicaces
- interview sur  « radio Vallée FM. » Jocelyne Fröchen
-Sur facebook : Mon petit Editeur.
Etc…
Mais en ouvrant internet à mon nom suivi de « Echos du silence » on trouve tout.

je vous remercie Jocelyne de nous avoir consacré un peu de votre temps pour «prolonger» cet entretien nous invitons nos lecteurs à venir visiter votre page sur le site de la Librairie des Inconnus .Jocelyne Fröchen


Si vous aussi vous souhaitez être interviewé Inscrivez-vous ICI 

 

compteur site

Publié par lalibdesincos •   Ajouter un commentaire  0 commentaires





Tout droit réservé sur l’ensemble du site