LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_poesie200200

EN COURS DE MODIFICATION 

 

 POÉTIQUEMENT VOTRE 

27/05/15

Bonjour,

La librairie Des Inconnus ouvre cet Espace à tous les "poètes(tesses)" afin de leur donner l'occasion de partager les écrits, et d'échanger leurs avis sur tel ou tel texte... Vous êtes amateurs(trices) de Poésie transmettez-nous vos poèmes et nous les publierons. Cet espace ne peut vivre que par vous ! Soyez donc nombreux à venir proposer vos écrits, faites connaître autour de vous cet "espace" , invitez vos amis et lecteurs à venir déposer leurs commentaires. 

« La poésie, c'est tout ce qu'il y a d'intime dans tout» Victor Hugo 

Adressez vos poèmes à 

Lalibdesinco@outlook.fr

OU

lessien1954@live.fr

 

Joel DELAUNAY - Tour du propriétaire…

27/10/2015 15:12:33
Vign_248X48_all

Sa vie lui semble une bien triste prison…

Dès qu’il en sort, il tombe dans le vide
De ses pensées, évanouies sans façon,
Pour en devenir totalement impavide…

Il ne peut plus rien saisir, fuyant et fluide,
Tout lui échappe, des mains de la tête,
Étrange et trouble vision liquide,
Dégoulinant le long de ses fenêtres…

Il se doit désormais de dire la vérité
À sa belle, il l’avait jurée et promise,
Également promise à ses jurés.
Le pourquoi de ses pulsions insoumises

Sa vie lui semble un véritable enfer,
Passée à tirer le diable par la queue…
Des noir et blanc évoquent sa misère,
Souvenirs aux arômes belliqueux…

 

Dans les feux de son purgatoire,
Ne connaissant pas encore sa destinée,
Il allait et venait changeant de trottoir,
Paradis ou enfer ? Pour lui mort assurée.

Cela ne lui permettait pas l’ennui,
De putains en pucelles, à vivre l’amour,
Qu’il traînait dans sa chienne de vie,
Sans se compliquer à faire la cour…

Des souvenirs oubliés, en guenilles
Tombant comme une robe noire,
Sur une veuve en bas résille,
Dans un bien sombre couloir…

De toutes ces crises d’automne,
Qui lui pourrissaient l’hiver,
Renaissant en un printemps monotone,
Lui laissant que l’été à l’âme guerrière…

Seul face à ses angoisses,
Lui défonçant la poitrine,
Quand tout et rien le tracasse,
Il ingurgite quelques aspirines…

 

Quoi penser de sa soif de sang,
En plein excès de colère et fureur,
De souhaiter la mort gratuitement,
À toute mauvaise foi et menteurs…

Alors que sous ses airs d’affranchi,
Lui donnant l’air, de tout connaitre,
Ce n’est qu’un triste introverti,
Retrancher dans son mal-être…

Cela fait de lui un individu dangereux,
Il dissimule si bien son tempérament,
Qu’il fait penser à un imbécile heureux
Au retour d’un enterrement…

L’intolérance, l’indifférence, l’insouciance,
Grandissent en lui, sans commune mesure,
Il n’en a plus du tout conscience,
Il est au bord de la déchirure…

Aimer pour aimer par viol et sentiments,
Rien d’incompatible dans ses amours,
Qu’il voue aux femmes, et leur penchant
De trop facilement se délaisser de leurs atours…

Bien triste tour du propriétaire,
Sans jamais savoir où se trouve la vérité,
Dans ce déballage, listé en inventaire,
Juste pour se donner une certaine idée…

 

  Verneuil sur Avre, septembre 2015, lors d’un séjour détente, j’ai réussi à le faire parler, sans lui poser de questions, il m’a dévoilé ses secrets sans rechigner, pour se libérer ? Je ne sais pas… Les mots se suivaient les uns aux autres, comme les maillons formant une chaîne de galérien, enchaînes à vie et non à la vie… Après je l’ai perdu de vue, je ne sais pas ce qu’il est devenu…


Carnet d'adresses de l'auteur

Publié par LA LIBRAIRIE DES ...  Ajouter un commentaire  0 commentaires





Auteurs et Titres

 Cliquez sur les liens verts pour accéder aux textes

(Les auteurs sont classés par ordre alphabétique de leur prénom)

 


 Anar76

Liberté Égalité Fraternité !     

Anette Lellouche

- J'imagine pas!

Bernaadette BOISSIE DUBUS

- Les tiges du temps

Cécile Aveline-Collot

Le Phoénix 

Native

- Jacques, l'intemporel (Hommage à Jacques BREL)

- LE PIAF (Hommage à Édith Piaf, née Édith Giovanna Gassion)     

Une étoile est née

Le Musicien des Mots

Céline Ansart

 - J'avais        

Regard

Christian Bailly

Aux poilus   

LOUPZEN - Dominique BELAN

- Marie-Laure

Francis Trelet

- L'arrivée du printemps

- La colère de la mer

- Coule l'eau Bourde

- Migrants

- Page Blanche 

- Colombe de la paix      

Vient l'automne.        

Caprices des Dieux       

Ce matin une rose       

Pluie de rêves          

Jeanine Ghirardelli

-Poème pour la fête des mères

- Mémoire d'une amie       

LÉGÈRE A TIRE D'AILES.          

Jérôme Fleury 

Une vieille dame pleine de verdeur   

Joël Delaunay 

- L'amitié avec un bel A...

- Mais qui êtes-vous, et ou êtes vous? 

- Saisons

- Son autre vie

- Tour du propriétaire

La couleur de nos bruits    

- A n'en pas douter      

 Josy Chalmet 

Hommage     

Parlez moi      

A l’abri des mots        

Mod Vareil

Femme Enfant

Toi, mon fils, mon cadet... La souffrance de mon cœur   

Marie Liehn

- Spleen       

Mélody Marine

 - Rien qu'un tout petit mot

 Marie-Paule Bétaille

- Tu habites...         

Michel Hallet  

- Le paon et le dindon

- Encore une petite fille abandonnée

Les morts ne devraient pas être obligés De s’excuser de ne plus être là.       

- Mélinda… ma mère, …une putain !      

- Il suffirait      

Hello Gepetto.       

Elle n'est pas ma mère...      

- Dieu est un pervers       

Adultère ou pas        

Pierre de coeur 

Le sonnet de ta beauté       

Ton nom    

Ange D'amour       

Valérie DARDENNE

- Un ange pour te murmurer

 

     Pour déposer votre texte

          CLIQUEZ ICI     

Vign_poesie200200
 
Vign_DM1212
 
BONJOUR VOUS ËTES LE: mon compteur VISITEUR SUR NOTRE SITE. BONNE VISITE !
 
 
Mars 2016
compteur de visite pour blog
Tout droit réservé sur l’ensemble du site