LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_150150int

 Bonjour

Vous souhaitez répondre à "l'interview" de la librairie des inconnus Cliquez ici et par retour du courrier nous vous adressons le formulaire. Aucun renseignement fourni ci-dessous pourra faire l'échange de mailing ou autre. Nous conservons de façon strictement confidentielle les coordonnées que vous nous transmettez!
Francine MUSQUIN DUGUE
 
INTERVIEWS

JULIE DUDOUX

24/10/2014 14:39:10
Vign_300300jd_all

 

La première question qui me vient à l'esprit est : mais qui est  Julie Dudoux?

Difficile de parler de soi, le comble pour un écrivain… Mais bon, pour me définir, je dirais que je suis une femme de 40 ans, moderne, qui jongle entre son travail d’enseignante, sa vie de mère de famille et sa passion pour l’écriture. Bref une vie bien remplie ! Mais je m’épanouis de plus en plus grâce à l’écriture, et surtout je « grandis »… 


Depuis quand écrivez-vous ? 

J’écris depuis que je tiens un stylo dans la main. J’ai commencé par de la poésie dont les sujets d’inspiration étaient comme tous les enfants les êtres chers comme les parents mais aussi la nature. Et puis pour toutes les circonstances, j’ai continué à écrire .Ma page blanche a souvent été ma seule confidente, mon seul réconfort dans les moments difficiles de ma vie.


Est ce la première fois que vous éditez un ouvrage ? 

Oui, « Blanc-de- gris » est mon premier roman. Pourtant, écrire un livre a toujours été en secret mon plus grand rêve. De le voir enfin abouti a été une  joie immense pour moi mais aussi une délivrance. De plus, il y a deux  sujets importants qui me tenaient à cœur dont je parle dans mon roman qui ne sont finalement dévoilés qu’à la fin…  


Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ? 

Pendant mon écriture que j’ai tenue secrête à tous sauf à mon mari et à mes enfants, je n’ai eu aucun conseil puisque personne n’était au courant. Par contre, quand j’ai commencé à en parler, tout le monde m’a encouragé et le plus beau conseil a été «  va au bout de tes rêves ! ». mais j’ai aussi sû me remettre en question sur des conseils stylistiques et j’ai beaucoup travaillé pour affiner mon style.


Vous avez sûrement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ? 

Je travaille souvent le soir, au calme, sans bruit. J’ai toujours avec moi un petit carnet sur lequel je note en permanence les idées qui me viennent dans la journée pour ne pas les oublier. Parfois la nuit, je rêve ou je réfléchis à ce que j’ai écrit et des inspirations souvent plus originales et plus précises se dessinent. Alors au petit matin, je les note scrupuleusement sur mon petit carnet.  


6/ D'où puisez-vous votre inspiration ? 

Je m’inspire souvent d’anecdotes personnelles dont je modifie le dénouement à ma guise. Mais souvent mon histoire prend vie en même temps que j’écris , même si ma trame reste globalement fidèle à mon plan d’origine. 


Comment construisez-vous vos personnages ? 

Mes personnages évoluent avec le temps, avec mes mots, avec mes humeurs. Ils évoluent non seulement par mon écriture mais aussi par leur histoire. 


Vous identifiez-vous à eux ? 

Oui, dans mon roman, « Blanc-de-gris », Chloé , le personnage principal est enseignante comme moi. J’avais besoin , pour mieux traduire ses émotions , de les connaître un peu. Je pense qu’on est vraiment imprégné par nos personnages. On ne fait plus qu’un avec le héros tout en gardant cette distance qui nous permet toutes les fantaisies que nous ne ferions pas dans notre vie…


Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

Je leur dirai d’écrire, de lire, de se nourrir de lectures et d’ensuite de laisser courir la plume mais surtout aussi de bien se relire, la correction est essentielle.


Quels sont vos auteurs préférés ? 

Mes auteurs sont soit classiques soit modernes. Par exemple, je reste fidèle à mes premiers auteurs comme Maupassant, Baudelaire, Camus, Hugo, Vallès, Bazin dont je fais d’ailleurs l’éloge dans mon roman mais j’adore aussi Erik Orsenna, d’un tout autre style, mais aussi Garcia-marquez, Paulo Coelho, Philippe Besson. Bref, j’aime tout du moment que c’est bien écrit. 


Que lisez-vous en ce moment ? 

En ce moment, je lis « Mali ô Mali » de Erik Orsenna. Je l’ai rencontré au salon du livre à Paris, il m’a signé un autographe avec toute sa simplicité qui valorise encore plus son intelligence. Je suis les aventures de Madame Ba dans un pays si difficile et j’y découvre une vérité encore plus dure que je ne l’imaginais.


Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?

« Blanc-de-gris » est le fruit de près de deux ans de travail. Pratiquement un an et demi pour l’écrire et le reste pour le réécrire. C’est un roman qui parle d’une femme, Chloé,  qui a du mal à grandir, à devenir adulte (un peu comme moi), qui est naïve et qui parce qu’elle a eu une enfance heureuse avec beaucoup d’amour, n’est pas suffisamment armée pour combattre le mal ou le malheur qui rôde autour d’elle. De plus elle n’arrive pas à communiquer avec son mari, elle garde tout pour elle. Jusqu’au jour où elle a un accident et que ses nuits deviennent de plus en plus difficiles, peuplées de rêves étranges , insolites, récurrents qui la bouleversent encore le jour. Pour en savoir un peu plus, je vous propose d’aller voir ma bande annonce sur youtube avec le lien suivant : http://youtu.be/f7aNYMoch6Y


Où peut-on se le procurer ?

Dans toutes les librairies, sur commande. Mais aussi dur Fnac, Amazon, Chapitre, LaProcure…


Travaillez-vous de nouveaux projets ? 

Oui, oui et oui. Maintenant, je revis à travers ma passion ! Je me suis effacée longtemps pour ma famille, pour mes élèves, j’ai juste envie de penser à moi et d’écrire. Je suis en train de rédiger un recueil de nouvelles assez différentes mais liées entre elle par un  thème commun. Attention, il y aura pour tous les styles : sensualité, émotion, suspense, intrigue, humour ! Et puis surtout, je prépare la suite de « Blanc-de-gris » qui sera encore plus intrigante ! Mes lecteurs me sollicitent beaucoup car ils l’ attendent avec impatience.


Avez-vous des dates d'événements à venir ?

Oui, je dois participer au Salon du Livre de l’Argentière-La-Bessée  du 1er eu 2 aôut prochain et j’ai hate ! Et durant le mois de juillet, je ferai plusieurs dimanches matin dédicaces sur le port de Bandol.


Où on peut suivre vos actualités ? 

Sur mes sites, avec les liens suivants :

http://juliedudoux.wix.com/juliedudoux                            http://www.syblio.com/julie-dudoux


Et sur ma page Facebook d’auteur Julie Dudoux où je vous attends très nombreux !

Nous remercions Julie DUDOUX d'avoir accepté de nous consacrer un peu de son temps pour répondre à notre interview. 


Si vous aussi vous souhaitez être interviewé Je m'inscris

 

 

compteur blog

Publié par lalibdesincos •   Ajouter un commentaire  1 commentaires


"Blanc de gris" est un roman que je tenais à cœur de connaitre ! Même si le début semble s’enliser dans la routine d'une vie de famille, c'est normal ! Car l'auteure savait ce qu'elle faisait, le but étant de faire vivre au lecteur ce que peut endurer une jeune femme (Chloé) durant toute sa jeune vie (entre son adolescence et la création d'une famille). Un texte bien écrit, un vocabulaire particulièrement riche, une histoire bien menée dans un décor bien planté par l'auteur dont le réalisme est surprenant. Une histoire bouleversante et triste. Elle fait preuve de sensibilité qui nous donne cette aptitude à s'émouvoir. Une fin déroutante qui ne me laisse guère indifférent ! Une larme à l’œil ! Félicitations Julie Dudoux.
Lethoor ludovic https://www.faceboo [...] Posté le 05/12/2014 16:46:14



Tout droit réservé sur l’ensemble du site