LA LIBRAIRIE DES INCONNUS
 8 LALEUQUEUE 76660 SMERMESNIL 
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Vign_150150int

 Bonjour

Vous souhaitez répondre à "l'interview" de la librairie des inconnus Cliquez ici et par retour du courrier nous vous adressons le formulaire. Aucun renseignement fourni ci-dessous pourra faire l'échange de mailing ou autre. Nous conservons de façon strictement confidentielle les coordonnées que vous nous transmettez!
Francine MUSQUIN DUGUE
 
INTERVIEWS

Sylvain WOIRY

12/04/2017 13:34:33

 

1/ La première question qui me vient à l'esprit est : qui êtes-vous ?

Bonjour. Je m’appelle Sylvain Woiry. 

2/ Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis que je suis petit. La première fois c’était pendant les grandes vacances après la sixième. Je devais avoir aux alentours de 13 ans. Par la suite j’ai voulu continuer quand j’étais en cinquième, mais tout le monde se moquait de moi en m’appelant McFly (cf Retour vers le futur) du coup j’ai arrêté. Je n’ai ensuite repris qu’une fois adulte. 

3/ Est-ce la première fois que vous éditez un ouvrage ?   

Oui, c’est mon premier roman. Il est édité depuis le 6 juin 2016.

4/ Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ait donné ?

Ne jamais rien lâcher. La vie d’auteur est longue et semée d’embuches, il ne faut jamais baisser les bras et toujours aller de l’avant. L’important c’est de croire en soi et de faire quelque chose qui nous tient à cœur.

5/ Vous avez sûrement des habitudes, des rituels d’écriture... Comment travaillez-vous ? 

En général j’écris dans un café près de chez moi, à la maison impossible de me concentrer. Je suis un peu de la vieille école, car je travaille sur cahier de brouillon avec un crayon gris pour pouvoir effacer et réécrire mes textes. Ensuite, le soir au le lendemain matin je retape tout sur Word.

6/ Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu partout je dois dire : mangas, jeux vidéo, films, livres. J’écoute beaucoup de bande originale de mangas et jeux vidéo et nombre d’entre-elles ont inspiré des passages de mon roman.

7/ Comment construisez-vous vos personnages ?

En général cela dépend de leurs rôles. J’aime les personnages charismatiques et attachants pour lesquels on peut s’identifier. J’aime également leur donner un côté humain, loin des super héros invincibles que l’on peut parfois trouver. Même les mauvais personnages, comme la reine sombre ou Vixar pour ne citer qu’eux, ne le sont qu’à cause de certains évènements tragiques survenus dans leur passé. Les « méchants » qui le sont sans raison valable, juste parce que ce sont des êtres mauvais, perdent en consistance selon moi.

8/ Vous identifiez-vous à eux ?

Je pense qu’ils sont tous un peu moi, alors oui dans une certaine mesure. Quand on écrit on met beaucoup de soi dans ses œuvres, du coup on s’identifie toujours un peu, surtout pour le premier livre.

9/ Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

De ne pas hésiter et de se lancer. L’écriture est une aventure formidable. Comme le dit le proverbe : “Tu n’échoues jamais complètement jusqu’à ce que tu cesses de tenter ta chance.”

10/ Quels sont vos auteurs préférés ?

Pour la fantaisie Tolkien, Robert E Howard (la série des Conan) et Terry Pratchett.

Pour les romans policiers, même si je ne suis pas fan du genre, j’adore Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Cadfael.

Pour les romans d’aventures, Jules Vernes, Henri Vernes (Bob Morane) et Robert Louis Stevenson avec son génial Ile au trésor que j’adore.

11/ Que lisez-vous en ce moment ?

En ce moment je lis « les nains » de Markus Heitz. C’est sympa, je le recommande.

12/ Pouvez-vous nous parler de votre dernier livre publié ?

Avant tout Les Chroniques du Clëus est un roman d’aventures et d’amitiés.

D’aventures, car les personnages évoluent dans un monde riche et étrange, mais très périlleux, comme l’atteste leur rencontre avec les terribles mangeurs d’ombres. Ces créatures maudites se repaissent de chairs fraiches pour reconstituer leur corps en perpétuel dégénérescence et boivent la force vitale des êtres vivants pour nourrir leurs âmes défaillantes.

Et d’amitiés, comme celle entre Sylvestre, notre jeune héros, et Ellunia, la fée des pâquerettes. Ou encore avec Erïa, voleuse de son état, espiègle et pleine de vie.

Au fil des chapitres, le lecteur pénètre dans un univers mystérieux peuplé de fées, de dragons et autres lutins, mais également de chevaliers et d’une organisation secrète naît en France, ayant pour but de traquer tout ce qui est d’origine magique.

Bien entendu, ce roman ne s’arrête pas là, car au creux de ses pages il renferme un péril sans nom, un péril que même les anciennes prophéties ne murmurent qu’à demi-mot. Un péril dont seul le Clëus et ses amis peuvent faire échec,… peut-être.

13/ Où peut-on se le procurer ?

Sur le site d’EDILIVRE, celui d’Amazon, de la Fnac, de Cultura et de decitre notamment.

14/ Travaillez-vous de nouveaux projets ?

Oui, en ce moment je boss sur le second tome des Chroniques du Clëus. J’en suis aux trois-quarts je pense, le travail avance bien et l’écriture de ce tome est très plaisante. J’ai hâte qu’il soit terminé pour pouvoir le faire lire.

15/ Avez-vous des dates d'événements à venir ?

Récemment j’étais au salon du livre de Paris pour une séance de dédicaces ainsi qu’à Saint-Girons à la librairie La Mousson, mais dans l’immédiat je n’ai rien de prévu.

16/ Où peut-on suivre vos actualités ?

Sur Facebook (https://www.facebook.com/wontania/) et sur mon site   http://wontania.wixsite.com/cleus

Publié par lalibdesincos •   Ajouter un commentaire  1 commentaires


bonjour , je les lus et relus et j’attends la suite avec impatience se livre est trop bien merci de cette aventure
modolo Posté le 12/04/2017 19:47:52



Tout droit réservé sur l’ensemble du site